La mobilité d’engagement au service de l’insertion des jeunes

La mobilité d’engagement au service de l’insertion des jeunes

Après un premier projet pilote en 2016, le Conseil Régional Hauts-de-France a renouvelé pour 2017 son initiative en faveur de la mobilité de jeunes en Service Civique International dans le cadre de leur parcours d’insertion professionnelle et sur les territoires de coopération liés à la région.

Ainsi, avec le concours des Missions Locales de Douai, Amiens, Arras, Lille et Valenciennes, ce sont 36 jeunes inscrits en parcours d’insertion professionnelle qui partiront à Madagascar, au Sénégal, au Maroc, en Belgique ou encore en Allemagne pour effectuer des missions de volontariat.

Lors des sélections qui se sont tenues le 20 mars à Lille, les jeunes candidats, très motivés, ont pu se positionner sur des missions correspondant à leur projet professionnel ou susceptible d’orienter sa définition. Trois grandes thématiques leur étaient proposées – Enfance, Education, Environnement – répondant aux centres d’intérêt des jeunes tels qu’ils avaient émergé du bilan du projet-pilote de 2016.

Le dispositif d’accompagnement au départ ainsi qu’au retour leur a également été présenté de telle sorte qu’ils réalisent bien l’enjeu d’une telle expérience pour le reste de leur parcours d’insertion professionnelle. C’est précisément sous ce volet qu’intervient d’ailleurs ID6, avec Skillpass, dans le projet régional. En charge d’accompagner les jeunes dans le processus de capitalisation des acquis de l’expérience de mobilité volontaire, l’équipe d’ID6 a pu présenter son intervention auprès de jeunes vivement intéressés par cette modalité vidéoludique originale.

L’intervention se déroulera en deux temps : avant et après la mobilité. Une formation en amont, via Skillpass, en vue d’autonomiser les jeunes dans l’identification d’une compétence en situation. Ainsi les jeunes seront également initiés à l’utilisation de l’application associée à Skillpass et permettant de « rentrer » des expériences pour les « traduire » en compétences transversales. Une fois sur leur site de mission, ils seront donc en mesure d’alimenter leur « carte de compétences » à l’aide des activités et situations qu’ils auront appris à isoler pour les expliciter et les traduire. L’équipe d’Id6 les aidera à finaliser ce support à leur retour, en collectif.

Ce projet est financé par le Conseil régional des Hauts de France